Le tiercé c’est mon dada, les courses hippiques

Le tiercé c'est mon dada

Le tiercé c’est mon dada, fameuse citation de notre ami Omar Sharif qui était un passionné de courses hippiques et de paris en tout genre. On peut aimer les chevaux et se passionner aussi pour les courses, c’est vrai. C’est toujours amusant de voir les gens acheter un journal, de faire des pronostics sur telle ou telle course et d’écouter leurs certitudes avant d’aller jouer aux courses. Il y a toujours débat, argumentations et franchement, c’est un spectacle!

De nombreux parieurs tentent leur chance et on se souvient qu’il y a quelques années, les paris hippiques ne se faisaient que le week-end. Aujourd’hui, on peut jouer et parier chaque jour de la semaine et les sommes d’argent qui circulent sont colossales!

Le tiercé c’est mon dada, je veux bien l’entendre ici ou là, mais heureusement, il y a le cheval en lui-même, cet animal noble qui mérite d’être aimé, chouchouté, protégé et admiré. Voir tous ces beaux chevaux au rond de présentation, les voir s’installer dans les stalles de départ puis les voir s’élancer à pleine vitesse, crinières au vent, c’est vraiment incroyable et magnifique.